Outils pour utilisateurs

Outils du site


coopération:serveur_de_courrier_secondaire

Serveur de courrier secondaire

Si votre serveur de courrier est indisponible, le courrier envoyé par vos correspondants est mis en attente par leurs serveurs d'envoi : la norme est de le conserver cinq jours en réessayant de le livrer de temps en temps. Pour mieux gérer votre courrier lorsque votre serveur est indisponible, si vous avez des amis qui disposent de leur propre serveur, vous pouvez en faire vos serveurs secondaires. Ainsi, dès que votre serveur redevient disponible, vous pourrez leur demander de réessayer de livrer votre courrier;

Sur votre serveur

Sur votre serveur de courrier principal, il n'y a à proprement parler rien de particulier à régler. :-)

En revanche, il est utile que vos serveur secondaires connaissent la liste des adresses électroniques de votre domaine, afin qu'ils refusent directement le courrier à destination d'utilisateurs inexistants. Pour cela :

  1. faites la liste de vos utilisateurs Unix réels (cela exclut les utilisateurs systèmes comme www-data, par exemple) ;
  2. faites la liste de vos adresses d'aliases (/etc/aliases) ;
  3. mettez cette liste sous forme verticale, une adresse par ligne, en les faisant suivre par « OK », dans un fichier portant le nom de votre domaine :
    toto@example.com       OK
    postmaster@example.com OK
    abuse@example.com      OK
    hostmaster@example.com OK
    root@example.com       OK
    admin@example.com      OK
    1. vous pouvez préparer cette liste automatiquement avec la commande suivante, en l'élaguant des utilisateurs système :
      awk -v domain=example.com -F: "\!/^(#|$)/{print \$1 \"@\" domain \"\t OK\"}" /etc/passwd /etc/aliases
  4. préparez un hachage Postfix à partir de ce fichier :
    # postmap example.com
  5. transmettez ce fichier example.com.db à l'administrateur de votre futur serveur secondaire.

Sur les serveurs secondaires

Les serveurs secondaires, eux, doivent être réglés pour accepter le courrier à destination de votre domaine. S'ils utilisent Postfix, cela se règle ainsi, dans /etc/postfix/main.cf :

relay_domains = example.com
relay_recipient_maps = hash:/etc/postfix/relay/example.com # votre fichier de liste

Il peut être également intéressant d'augmenter la durée de conservation des courriels en file d'attende (par défaut à 5 jours) :

maximal_queue_lifetime = 14d  # Conservation des courriels pendant 14 jours.

Il suffit maintenant de recharger la configuration de Postfix : ce serveur accepte maintenant le courrier pour votre domaine example.com. et le transfère tout seul au serveur MX principal.

# /etc/init.d/postfix reload

Dans le DNS

Vous pouvez maintenant essayer d'envoyer un message à une adresse de votre domaine, puis à une fausse adresse, en utilisant le serveur secondaire que vous venez de mettre en place. Si vous êtes satisfait de son service, vous pouvez l'ajouter à la liste de vos serveurs de courrier, dans votre domaine DNS :

@       MX      10      mx              # serveur primaire,   priorité 10
@       MX      20      mx.example.org. # serveur secondaire, priorité 20

N'oubliez pas de modifier le numéro de série de votre zone et de la recharger :

rndc reload example.com

Fournisseurs de serveurs secondaires

Si vous n'avez pas d'ami (coopération) prêt à vous fournir un tel service de courrier, sachez qu'il existe quelques organisations proposant un tel service, parfois gratuitement :

  • FDN fournit des serveurs primaires/secondaires pour ses membres ;
  • Poolp.org fournit des serveurs primaires/secondaires pour ses membres (géré par le developpeur d'opensmtpd) ;
  • Sud-Ouest.org Plateforme Libre d'hébergement mail (et de noms de domaines) à prix libre, fournit des serveurs primaires/secondaires pour ses membres ;
  • Roller Network Fournit des MX secondaires gratuitement.
coopération/serveur_de_courrier_secondaire.txt · Dernière modification: Wed May 21 14:37:15 2014 par billux